Archives du mot-clé musique

Interview : Vision 1.0 VS Vision 2.0

Questions aux « Vision 2.0 Junior »

Vincent et Alexis en plein échange de savoirs

– Bonjour Hector et Alexis, vous êtes les plus jeunes et les dernières recrues de l’incubateur, rapellez-nous votre âge ?

Alexis : 13 ans.

Hector : 14 ans.

– Qu’est-ce qui vous attire dans le projet ?

Hector : J’aime bien la 3D et j’aime aussi obtenir des résultats au bout de mes créations.

Alexis : Moi c’est plutôt le jeu et la création. J’aimerai bien créer un jeu plus tard.

– Et ce soir vous êtes sur quel projet ?

Alexis : On teste, on découvre. Moi j’essaie Unity 3D.

Hector : Moi je suis en train de « moder ». En gros je créer un plugin pour un jeu.

– Ah oui, pour quel jeu ? Et quel est ton objectif avec ce plugin ?

Hector : Minecraft ! Mon but c’est surtout d’apprendre à faire un plugin. Pour l’instant je ne sais pas encore trop quel type de plugin mais j’avance.

Questions à Vincent de « Vision 2.0 »

– Nouveau membre de Vision au sein de la seconde équipe, qu’est-ce qui t’a poussé à rejoindre le projet ?

Vincent : J’imaginais pas que ça existait. C’est une amie qui m’a aiguillé dessus. Le fait que j’arrive tout juste à Parthenay, ça tombait vraiment bien. Surtout que je venais de commencer à créer des « trucs » numériques. J’essayais de voir ce que je pouvais faire.

– Du coup au sein de Vision qu’est-ce que tu fais ?

Vincent : Je profite de chaque réunion pour rencontrer les autres membres et échanger sur nos différentes envies et compétences. Du coup je me forme de manière plus agréable et efficace que si je ne regardais que des tutoriels en ligne. Mais regarder des tutoriels c’est la base.

– Pourquoi la base ?

Vincent : Ça me permet de progresser à mon rythme chez moi et d’être libre de ce que je veux apprendre. Et du coup ce que j’apprends je peux le partager avec les autres de Vision. Et eux peuvent m’apporter en retour. C’est de l’échange de savoirs entre humain ! Ouais ouais…

– Et toi tu travailles plutôt sur quel logiciel ?

Vincent : D’abord et exclusivement les Open Source. J’ai commencé sur Blender il y a six mois. je le conseille pour la modélisation 3D car c’est un super outils gratuit et communautaire. Et depuis Vision j’ai appris à utiliser d’autres logiciels ; ce qui élargit les possibilités de création.

– Et en-dehors de Vision tu es aussi artiste professionnel dans la musique en live. Y-a-t-il un lien entre ces deux mondes ?

Vincent :Justement c’est ce lien que je travaille actuellement afin d’intégrer des éléments numériques dans un concert et en-dehors. Ainsi je veux étendre l’expérience du public par d’autres biais que juste le disque. Je compte sortir mon premier jeu à l’occasion du FLIP (Festival Ludique International de Parthenay) aux alentours de juillet.

Questions à Willy de « Vision 1.0 »

Willy Boulhol chef de projet Vision et Hector un petit nouveau– Alors Quark ça donne quoi ?

Willy : On est en train de peaufiner le build final. On a encore du travail mais on avance bien et on est surtout très content de ce qu’on va produire. On a changé beaucoup de choses. On a fait évoluer énormément le jeu. Ce qui explique un peu nos retards. D’ici un à deux mois on aura une belle surprise.

– Peux-tu en dire plus sur les retards ?

Willy : On arrivait en tant que débutant. On était novice dans les différents domaines de développement du jeu. On a eu des imprévus car on a eut un problème d’organisation, de répartition de la charge de travail, de gestion d’équipe… Bref on débutait !

– Est-ce que tu peux nous en dire plus sur le fonctionnement actuel de l’équipe ?

Willy : Et bien on communique beaucoup plus sur nos différentes tâches. par exemple entre le code et le graphisme, il faut faciliter l’intégration et le travail des autres. Même toute la réflexion de travail sur l’ensemble du jeu a été revue tous ensemble pour optimiser le temps de travail et les tâches de chacun. Rien qu’avec ça on gagne énormément de temps. De toute façon la communication interne c’est essentiel dans un groupe de travail.

– Merci à tous pour vos réponses –
Etienne Delorme